Les avantages et inconvénients de faire poser un parquet chauffant

Au temps des Anciens Grecs, à Athène, et plus tard à l'époque romaine et gallo-romaine, les thermes étaient chauffés par un système nommé hypocauste (littéralement “chaleur pas dessous”), l’ancêtre de notre chauffage central. Le système de chauffe par le sol s’est popularisé : 5 millions de foyers français sont aujourd’hui équipés d’un chauffage au sol. Très avantageuse, cette solution présente néanmoins certains inconvénients. Pour ou contre la pose de parquet chauffant chez soi?

Les avantages

Le confort thermique

On ne peut nier le confort que procure le chauffage au sol : diffusion homogène de la chaleur dans la pièce, égale répartition, sensation de chaud sous les pieds (très appréciée le matin en hiver). Contrairement aux radiateurs (fixes ou mobiles) qui nécessitent une certaine proximité pour ressentir la chaleur, le plancher chauffant alimente l’ensemble du logement en chaleur.

L’esthétique et gain de place

Ce système est relativement esthétique, il est totalement invisible et l’absence de radiateurs permet de libérer de l’espace. Il est totalement silencieux contrairement à certains systèmes de chauffage ou radiateurs. Autre point positif, le plancher chauffant nécessite très peu d’entretien une fois installé.

La compatibilité

Que votre logement soit chauffé à l’électricité, au gaz ou bien qu’il utilise une source d’énergie renouvelable (géothermie, solaire photovoltaïque), la pose du plancher chauffant est compatible avec n’importe quelle énergie.

Les économies

En cette période d’inflation des prix de l’énergie, opter pour un mode de chauffage intéressant économiquement parlant est fortement recommandé. En moyenne, le plancher chauffant permet une économie d’énergie d’environ 15% comparé à un chauffage traditionnel. Pour mieux comprendre la hausse du prix de l’énergie, vous pouvez consulter cet article du site Fournisseur-Energie, qui détaille les modalités d’évolution des tarifs de l’électricité.

Les inconvénients

La question du revêtement

Pas facile de poser un plancher chauffant sur une moquette ou du carrelage… S’il s’adapte très bien à n’importe quelle source de chauffage, le plancher chauffant ne trouve pas sa place sur tous les types de sols.

Le prix à l’achat

Si le plancher chauffant permet des économies d’énergie sur la facture, son coût à l’achat et la pose peuvent faire grincer des dents : 40 à 50 €/m² pour un plancher chauffant électrique et 70 à 100 €/m² pour un plancher chauffant à l’eau. Il ne faut cependant pas se limiter au prix de la pose mais considérer aussi le coût de la consommation, soit le prix moyen du kWh, l’option tarifaire, la puissance du compteur, etc. Pour vous aider à calculer le prix de revient, vous trouverez le détails du prix du kWh au tarif réglementé EDF dans cet article.

Les coûts supplémentaires

Certaines contraintes techniques peuvent venir augmenter le prix de pose du plancher chauffant. En effet, du fait de son épaisseur, le plancher chauffant nécessite certaines modifications dans le logement : rabotage des portes, surélévation des prises électriques, déplacement des équipements fixés au sol, etc.

Conclusion : une solution chère à l’achat, mais rentable

Dans le neuf, le plancher chauffant est un excellent choix, une solution de chauffage idéale, peu encombrante et avantageuse en matière de performance énergétique. Pour une rénovation en revanche, les contraintes engendrées par la pose de ce système peuvent le rendre inaccessible à certains budgets.